top of page

Assurer une flotte automobile : comment ça marche ?

Assurer une voiture ou en assurer 250, le principe reste grosso modo le même. Mais en changeant d’échelle, des enjeux spécifiques émergent. Petit focus sur l’assurance des flottes automobiles. 🔎➡️



On parle de flotte quand une entreprise détient au moins quatre véhicules. 🚗🛻🚚🛵🚛 L’assurance flotte consiste à tous les regrouper dans un unique contrat. Une sacrée simplification ! Plus de 4 millions de véhicules au total sont concernés en France.

Jusque-là, on reste en terrain connu.



Calcul des primes 🧮


Par contre, de façon générale, le bonus-malus n’entre pas en ligne de compte. Ici, le traitement des statistiques propres à l’entreprise, sur au moins 3 années, va être déterminant pour évaluer la fréquence des dommages. 👩‍💻


Les gestionnaires de grands parcs doivent ainsi, sur cette base, préfinancer les montants correspondant aux sinistres récurrents. La transmission de données fiables à l’assureur revêt alors un caractère impérieux et tout manquement est passible de lourdes sanctions.



Mesures d’économie 📊


Comme ailleurs, le montant des primes continue d’augmenter, aussi en raison d’une sinistralité plus élevée que la moyenne. Si bien que, comme l’analysait Matthieu Carrigue, Directeur Flottes automobiles chez Verspieren, certains acteurs de l’assurance tendent à se détourner des flottes relevant de secteurs d’activité trop accidentogènes. 💥


Pour limiter ce poste de dépenses, estimé à 9 % du coût total de gestion de la flotte, plusieurs solutions sont déployées.



Votre attention, s’il vous plaît ! 🙋‍♂️


Vu la prépondérance du facteur humain, les plans de prévention sont un levier majeur pour diminuer le nombre d’accidents et donc le montant des primes. Sensibilisation aux risques, suivi post-accident, simulateurs ou audits de conduite, les modalités sont multiples.


Mais si ces initiatives sont vues positivement par les assureurs 😁, qui peuvent même parfois y apporter leur contribution, elles n’ont de traduction financière qu’une fois la sinistralité concrètement améliorée.



J’assume ! 💪


Autre moyen, l’auto-assurance, qui consiste pour l’entreprise à assumer elle-même différents types de risques.


1️⃣ On parle d’auto-assurance pure quand tout ou partie du parc n’est plus couvert pour certains dommages (bris de glace, etc.).


2️⃣ Et d’auto-assurance par franchise, lorsque l’entreprise négocie une « super-franchise » (3000 euros, par exemple) en deçà de laquelle elle prend tout à sa charge.



Optimisation 🤑


On appelle cela la conservation. Au lieu de financer votre assurance uniquement sous forme de prime classique, vous versez d’avance à votre assureur une somme dans laquelle il va piocher pour indemniser les sinistres qui interviennent au cours de l’année.


L’énorme avantage, fiscal, est que ces montants, au contraire des primes, échappent aux taxes d’assurance. 👍 Malin !



Comments


bottom of page